• Actualités du portage salarial
  • Avr 2, 2013
  • Pas de réponse
  • Imprimer

Portage salarial & auto entrepreneurs : des différences de salaires énormes.

Après 3 ans, 90 % des Auto Entrepreneurs dégagent un revenu inférieur au Smic. C’est 3 fois moins que que salaire moyen d’un créateur d’entreprise et de 5 à 15 fois moins qu’un salarié porté.

Des revenus non salariaux trois fois plus faibles que ceux des créateurs d’entreprises classiques.

Seule la moitié des auto entrepreneurs exerce une activité économique effective. Ces auto-entrepreneurs actifs sont proches des créateurs d’entreprises « classiques » par leurs caractéristiques, mais ils tirent de leur activité un revenu très inférieur : en moyenne, 4 300 euros de revenu annualisé la première année, soit trois fois moins que les créateurs classiques.

Deux ans plus tard, en moyenne, le revenu qu’ils tirent de leur activité a progressé, mais pour neuf sur dix, il demeure inférieur au Smic. Si une petite moitié a pérennisé son activité en développant son chiffre d’affaires, moins d’un sur dix perçoit un revenu comparable à celui des autres non-salariés de son secteur.

Des revenus jusqu’à quinze fois plus faibles que ceux de nos portés

Certes il est difficile de comparer les salaires des Auto Entrepreneurs à ceux des salariés portés car le statut d’auto entrepreneur ne donne pas d’indication sur le temps de travail.

En prenant la même méthode que l’Insee, à savoir la rémunération totale divisée par le nombre de personne, le salaire moyen d’un porté est 5 fois supérieur à celui d’un auto entrepreneur.

Si on tient compte du temps de travail, l’écart devient alors immense puisqu’il passe à quinze fois le salaire moyen d’un auto entrepreneur.

 

 

 

par le .

Articles intéressants :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DEMANDE DE RENDEZ-VOUS