Consultant en portage salarial, comment bien débuter ?

Passer du salariat à une posture de consultant autonome en portage salarial est un magnifique challenge. Pourtant, ce défi peut être source de stress et d’inquiétude.

Nous vous proposons aujourd’hui des conseils pour réaliser ce changement de posture et réussir vos débuts de consultant.

Consultant bien débuter

Perdre ses réflexes de salarié

En portage salarial, vous n’avez pas de lien de subordination avec vos clients : vous travaillez en toute autonomie, à la manière d’un freelance.

Pour autant, vous pouvez vous appuyer sur votre société de portage pour suivre des formations, développer votre réseau, vous faire accompagner… Cherchez à créer une relation “gagnant gagnant” avec elle.

Développer son réseau

Le networking occupe une grande place dans la vie d’un consultant : c’est votre réseau qui vous permet de trouver des missions.

Recensez les consultants, prescripteurs et partenaires de votre réseau et relancez les afin de renouer contact, les rencontrer et multiplier les opportunités.

Gérer son temps

En tant que consultant, vous alternez les missions et les périodes d’intermissions. Le début de votre activité doit aussi vous permettre de comprendre comment vous fonctionnez, quelles sont vos périodes les plus chargées, et au contraire celles durant lesquelles vous avez plus de temps.

Prendre du recul sur votre organisation doit vous permettre, à terme, de bien organiser votre agenda, de vous laisser du temps pour vous former et “réseauter” à travers des évènements (salons, forums, soirées réseau, …) qui vous permettront de prospecter et de vous faire connaître.

Pour en savoir plus sur ces conseils et en découvrir d’autres, voici la version intégrale de cet article :

> Consultant : 7 étapes pour vous accomplir au travail

par le .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

DEMANDE DE RENDEZ-VOUS